FANDOM



Jeune épéiste robuste maniant les arts divins, ce gilnéen aux rêves de chevalerie a vécu amèrement la chute du royaume, qui semblait à l'époque lui avoir arraché famille et amis. Baroudant depuis l'invasion de la capitale dans l'intégralité des Royaumes de l'Est sous la forme d'un véritable voyage initiatique le menant à Hurlevent, il découvrit que la chute ne lui avait finalement pas tout enlevé.

Ayant été pendant un temps membre de l'armée Epsilon, il quitta néanmoins celle-ci sans avoir véritablement marqué son passage lors des événements liés à l'Asmora. Depuis, il semble œuvrer principalement pour le compte du royaume de Gilnéas.

Apparence

Yuan

D'une stature modérément grande, mais dessinée et entretenue, le jeune homme n'en impose pas plus que la plupart des guerriers, mais est loin de l'image d'un éphèbe. Sa jeunesse semble en effet s'effacer légèrement à la lumière d'un visage marqué par l'expérience et la volonté, ainsi que la présence de cicatrices visibles issues de ses dernières années sur les routes.

Son visage sort de l'ordinaire, en revanche, en particulier ses yeux d'un vert intense, contrastant avec ses cheveux auburn mi-longs, qui lui donnent un certain rayonnement charismatique, sans être prédominant.

Personnalité

A l'origine jeune garçon exemplaire, calme et appliqué, devenant par la suite adolescent rebelle désinvolte et casse-cou, il mûrit nettement après le décès de Vilma Ulmer et finit de se construire dans le chaos suivant la chute de Gilnéas, où traumatisme, rencontres et expériences firent finalement de lui un jeune homme accompli, mais désabusé, dont les rêves d'aventure ne demandaient qu'à s'éveiller à nouveau, telles des braises couvant dans l'âtre.

Sa foi en la Lumière, à l'origine inculquée par son père, évolua beaucoup au fil du temps pour devenir désormais une philosophie de vie et une véritable part de lui-même, bien loin du dogme enseigné par l'Eglise de Gilnéas. A ce niveau, Yuan est un esprit libre. Sa définition de la Lumière est liée à son passif et à la fusion d'enseignements multiples, et il semble avoir un véritable don pour la manier.

Optimiste et résilient par nature, il s'avère souvent être un soutien psychologique autant que physique pour ses proches, qu'il tâche de défendre au mieux, et de tirer vers le meilleur. Car après tout, le meilleur est également ce qu'il attends de lui-même. Volontaire et travailleur, il s'implique sérieusement dans les causes qui lui tiennent à cœur au point d'avoir parfois du mal à diviser son temps entre ses allégeances, et à cultiver son intimité.

Volontiers meneur d'hommes et stratège décent, il tire une certaine expérience dans le domaine de son passage dans la milice des Contreforts de Hautebrande, mais est tout aussi bien capable de s'effacer devant un dirigeant qu'il considère méritant et compétent, pour devenir simplement un combattant réfléchi et adaptable face au danger.

Famille & Relations

Parents et fratrie

Père : Aurlan Julius Devidicus (-13). Figure paternelle cruciale dans l'éducation du jeune homme, mais absente la plupart du temps, Aurlan était, en tant qu'Evêque de Gilnéas, une figure importante de la communauté, le plus souvent préoccupé par son travail et l'aide qu'il apportait aux autres. Perpétuellement sérieux et plutôt distant émotionnellement, sa présence marqua néanmoins assurément la construction morale et sociale de ses enfants. Yuan et lui se retrouvèrent quatre ans après la chute de Gilnéas, et il pardonna son père sans arrière-pensée du meurtre d'Elena et Rose, commis sous l'emprise de la malédiction worgen, par lequel ce dernier continuait d'être hanté. Depuis lors, les deux se sont un peu rapprochés suite aux événements.

Mère : Elena Devidicus (née Dessym). Principal pillier familial de la vie dans la demeure Devidicus, Elena était une mère aimante et attentionnée. Ne venant pas de Gilnéas, son histoire n'était quasiment jamais évoquée, mais cela n'était pas nécessaire pour ses enfants, qui grandirent sous la chaleur de son affection et de sa dévotion. Sa mort ainsi que celle de Rose sont toujours vivaces dans les esprits, même des années après.

Soeur : Rose Ethlyn Devidicus. A la fois soeur, plus grande amie et confidente, Rose était pendant un temps assez éloignée de Yuan, beaucoup plus studieuse et investie, quand lui trouva le besoin de liberté et de tester ses limites. Elle fut pendant très longtemps au milieu d'une relation compliquée entre Yuan et Tryss, mêlant amitié et sentiments amoureux inavoués de part et d'autres, et tenta jusqu'au bout de les amener à se rapprocher. Interrompue par la chute de Gilnéas qui lui ôta la vie, des griffes de son propre père Aurlan, contrôlé par la rage de la malédiction worgen qu'il venait de contracter.

Famille patrilatérale

Oncles : ??? Devidicus (-11 ; 6) & ??? Devidicus (-9 ; 6). Décédés bien avant la naissance de Yuan, lors de la Seconde Guerre, face aux orcs. Il en a rarement entendu parler, si ce n'est par quelques commentaires de son grand-père, Kalen, qui imputait parfois à Aurlan la responsabilité de leurs morts, les ayant involontairement incités à prendre les armes.

Tante : Katelynn Devidicus (-7). De nature modérée et réfléchie, elle fut éduquée avec attention par Ethlyn Devidicus selon les anciennes traditions familiales. Peu douée avec la magie divine, elle était cependant studieuse et travailleuse, et se modela par son éducation dans l'idée de rechercher un certain statut social dans sa vie. Cependant, si sa mère lui avait inculqué cette pensée dans l'idée de lui organiser des noces avec un influent gilnéen, elle fut prise de court par le choix de la jeune fille, lorsqu'elle fut majeure, de se marier avec un magocrate de Dalaran fortuné, acquérant ainsi le statut qu'elle convoitait. Yuan ne l'a jamais rencontrée, et n'en a entendu parler que très jeune par les commentaires amers d'Ethlyn à son sujet.

Tante : Alycia Devidicus (-4 ; 14). Jeune fille passionnée, attachante et douée, elle vécu son enfance relativement loin de la pression familiale de sa mère, Ethlyn, les espérances de la famille en terme de mariage étant alors concentrées sur sa soeur ainée, Katelynn. Lorsque celle-ci quitta la maison, la jeune femme qui rêvait de romance et d'aventure se heurta violemment à la réalité que voulu lui imposer sa famille. Elle décéda dans l'incendie d'un appartement loué en ville, alors qu'elle avait coupé les ponts avec sa mère suite à ce besoin d'indépendance et à une affaire de cœur. Une enquête a été menée sur l'incendie par le jeune inspecteur Hayden Oak mais n'a jamais porté ses fruits. Yuan ne l'a pas connue et en a rarement entendu parler, les circonstances de sa mort ayant visiblement été dures à surmonter pour la famille.

Grand-Père : Kalen Devidicus. Évêque de Gilnéas, mort de vieillesse.

Grand-Mère : Ethlyn Devidicus.

Arrière Grand-Père : Julius Devidicus, arrière grand-père.

Cousin : Alastor Egan. Fils de Katelynn Devidicus et d'Edmund Romuald Egan.

Famille matrilatérale

Yuan n'a absolument pas conscience de l'existence de cette partie de la famille, qui s'avère en réalité n'être autre que la famille Dessym, Elena ayant tout fait pour mettre cette partie de sa vie derrière-elle en arrivant à Gilnéas.

Famille par alliance

Épouse (9/11, an 35) : Tryss Evey Ratharus. Yuan la connait depuis aussi loin qu'il se souvienne. Amie d'enfance très proche, ils formaient, avec Rose, un trio inséparable, ou presque. Yuan n'a toujours voulu qu'une chose pour elle : qu'elle puisse trouver une véritable famille. Ils se tournèrent ensemble pendant un moment, l'adolescence turbulente de Yuan n'aidant en rien. Finalement, c'est la mort de Vilma qui força le jeune homme à mûrir, comprenant la vraie nature de ses sentiments et travaillant dur pour s'assurer d'avoir un avenir à lui offrir. Finalement, alors qu'il s'était décidé à lui parler, l'invasion de Gilnéas commença, et elle disparut. Lorsqu'ils se retrouvèrent quatre ans plus tard, ils avaient tous deux bien évolué, mais ils finirent par se retrouver naturellement, et se marièrent six mois plus tard, après ce qui leur parut être une éternité.

Fils : Liam Aurlan Jerah Aloysius Devidicus, fils. Faux jumeau d'Améthys. Son troisième prénom devait originellement être Varisthan, en référence à Varisthan Kain, représentant ainsi les trois principales figures qui aidèrent à la construction de Yuan en tant que paladin accompli. Ce dernier, cependant, lui intima de donner à l'enfant "Aloysius" comme troisième prénom. Ignorant les raisons derrière cette décision, Yuan la respecta néanmoins, faisant confiance au vieux paladin lorsqu'il lui dit qu'il en comprendrait plus tard la motivation. Il est né prématuré de deux mois, à cause de la nature gémellaire de la grossesse et de la constitution faible de Tryss.

Fille : Améthys Elena Vilma Rose Devidicus. Fausse jumelle de Liam. Ses prénoms ont été choisis en mémoire des figures féminines les plus proches du couple, malheureusement décédées. Elle est née très chétive, ayant été prématurée de deux mois pour les mêmes raisons qu'Amethys, mais avait en réalité un retard de deux semaines supplémentaires du à sa conception. Lors de l'accouchement de Tryss, les complications dues à l'épuisement ont gravement mis en danger la vie de l'enfant.

Belle-mère : Vilma Eyrlis Ulmer. Il a toujours entretenu une très bonne relation avec Vilma, quoiqu'un peu distante. Jeune, il respectait déjà énormément son travail de médecin, quoique l'état dans lequel se trouvait régulièrement ses lieux de travail le laissaient parfois pantois. Il regrettait qu'elle ne puisse pas s'occuper plus de Tryss et d'elle-même, mais l'a toujours observée avec une bienveillance candide d'enfant, persuadé qu'elle savait ce qu'elle faisait. Lors de sa mort en couche, il se confronta pour la première fois à la dure réalité de la vie et, conscient que Tryss venait de perdre son unique famille de sang, gagna rapidement en maturité pour être capable de la soutenir.

Beau-père : Grifon Ternil Ratharus. Il ne l'a connu que tardivement, ayant été globalement absent pendant tout le début de la vie de Tryss, et jamais vraiment mentionné. Lors de son retour, la relation a immédiatement été conflictuelle, car il était évident que certains mauvais traitements infligés à Tryss et Vilma étaient à lui imputer, et qu'il voulait, au-delà de ça, séparer la jeune fille de la famille Devidicus. Un jour, Yuan alla même jusqu'à en venir aux mains avec Grifon, non loin de l'Eglise de la Lumière, quelque temps après la sortie d'un sermon, au cours d'une discussion qui tourna mal.

Autres

Précepteur : M. Berald Candren. Relatif du noble gilnéen Lord Candren, cet érudit approchant de la trentaine versait dans toutes sortes d'études, allant de l'archéologie à l'alchimie et aux études magiques. Très cultivé, même en comparaison de nombreux érudits du royaume, il s'intéressa pour d'obscures raisons à Yuan dans son enfance, et proposa à son père, Aurlan, de lui enseigner certaines de ses connaissances les plus utiles... et moins utiles. Il lui enseigna ainsi des connaissances très générales, notamment l'histoire et les sciences, mais le laissa également l'accompagner parfois dans des fouilles, lui contant beaucoup d'histoires et de légendes venant des terres en dehors du mur, avec lesquelles il semblait familier. Le jeune homme garde un bon souvenir de son précepteur qui l'accompagna de huit à douze ans environ, décédé dans un incendie domestique.

Ami d'enfance : Léo Loston. Il côtoya surtout le gilnéen dans la période troublée qui suivit la mort soudaine de son précepteur, dans sa jeunesse. Alors en pleine crise d'adolescence, éclatée au grand jour par l'incendie vécu comme une injustice et un choc certain, le jeune homme se concentra nettement moins sur ses études et les règles de sa famille. Il barouda beaucoup avec le jeune Loston, et on les reprit régulièrement à escalader des monuments ou à se rendre dans des zones interdites telles que la mine de Pierrebraise, la nuit passée.

Mentor & Ancien supérieur : Jerah Ballantrae. Yuan le rencontra à son intronisation dans la Garde Princière de Gilnéas, après avoir postulé pour devenir écuyer, faisant de son mieux pour marquer ses talents naissants sur le terrain d'entraînement ouvert au public. Il fut assigné à Jerah, alors jeune Chevalier-Capitaine de la Garde, et l'assista par la suite pendant près de deux ans, jusqu'à la Chute de Gilnéas. Il a noué des liens très proches avec le chevalier qu'il a considéré comme un mentor, lui devant en grande partie son enseignement des valeurs de la chevalerie, ainsi que la stratégie militaire, et de nombreuses techniques dans le maniement des armes. Yuan apprit également pendant ses années à entretenir efficacement armes, armures, et montures, s'occupant de celles du chevalier. Ce dernier lui épargna néanmoins régulièrement des activités habituelles des écuyers, telles que le fait de veiller devant la porte de leur mentor, ce dont Yuan lui fut reconnaissant, lui permettant d'aller visiter régulièrement Tryss Ratharus, alors amie d'enfance, qui avait à l'époque fugué dans la Forêt Noire.

Mentor : Melody. Il rencontra la redresseuse de torts peu de temps après son entrée au sein d'Epsilon, après avoir retrouvé Tryss et Aurlan. Secoué par la découverte de leur situation, et lui-même incertain de ses capacités après quatre années à manier la Lumière presque en auto-didacte lors de son voyage, il demanda à la draenei de l'entraîner après avoir attesté de ses capacités. Melody lui fit faire de nombreux entraînements et éveilla un peu plus ses talents latents pour le maniement de l'énergie sacrée. C'est sous son égide qu'il élabora son premier véritable sort offensif personnel, visant à laisser flamber le fil de son épée avec des flammes sacrées, pour l'utiliser au combat. Mais avant tout, la draenei affina grandement sa perception personnelle de la Lumière en tant que philosophie et force de volonté, en lui enseignant son caractère infini.

Amie : Exalia. Une elfe d'une race assez typique, qu'il n'avait jamais vue ni dans les livres, ni dans ses contacts avec l'Alliance. Même au sein de l'Académie Zak'Jin, elle ne semblait avoir de relatif apparenté. Il la rencontra pour la première fois alors qu'il suivait Melody dans une de ses visites à l'Académie, et participa à un tournoi d'entraînement visant à renforcer leurs troupes face à la menace d'Hispanarian. Après avoir vaincu l'un de leurs paladins en combat singulier, il fut opposé à Exalia, qui sortit victorieuse du combat grâce à son agilité. Il s'en approcha un peu et développa une relation plus amicale avec l'elfe des îles par le biais d'échanges épistolaires, échanges qu'il avait par ailleurs avec de nombreux "correspondants" au sein de l'Académie, s'étant vite intéressé à leur enseignement et à leur mode de fonctionnement, qu'il appréciait grandement.

Familiers et montures

Erell

Destrier : Erell. Un ancien destrier appartenant à un vétéran d'Epsilon. Assez âgé mais encore nettement vigoureux, il est entraîné pour la guerre, et a vu plusieurs campagnes, Hyjal notamment. Il a développé une appréhension des machines de guerre néanmoins depuis la campagne d'Orgrimmar, où son cavalier fut scié en deux par le Mastodonte de Fer lors d'une charge de cavalerie. Il fut offert à Yuan par Tryss Ratharus, peu de temps après le début de leur relation amoureuse, avec son épée, Faramos, et un caparaçon d'acier qui orne toujours le destrier depuis lors. Le tout aura coûté à Tryss la quasi-intégralité de ce qu'il restait de son héritage (dont une part était préservée par une entaille), déjà déduit des fonds "prélevés" par Unthoïz Pourpreglace.

Buck

Familier : Buck. Un jeune loup géant à la fourrure blanc/gris, pour le moment d'une taille raisonnable, qui fut offert à Yuan en "cadeau" par le druide Fel'thir Murmebois. Ce dernier, après avoir longuement traité avec Yuan par le passé au sujet de la malédiction worgen que le gilnéen envisageait de contracter volontairement (pour plusieurs raisons, dont le combat contre les réprouvés), s'est renfrogné en apprenant qu'il s'était éloigné de l'idée après la naissance de ses enfants, Liam et Amethys. Fel'thir s'est donc rendu à Coupeterre avec un louveteau provenant d'une zone isolée du Rêve d’Émeraude, et lui a pour ainsi dire confié le louveteau "de force", le loup ne pouvant jamais être ramené dans sa meute d'origine. Yuan ne s'est pas laissé faire dans un premier temps, et envisagea même après coup d'aller confier le louveteau à des druides, mais une part de la logique de Fel'thir le percuta : S'il souhaitait parvenir à dompter son loup intérieur à l'avenir, il fallait déjà voir s'il était capable de comprendre les instincts du loup. Le druide ayant posé un enchantement druidique sur le loup pour faire en sorte qu'il n'attaque pas Yuan ou sa famille, la bête est conservée pour l'instant avec eux à Coupeterre, souvent avec la famille, éduquée par le gilnéen, qui a néanmoins au cas où construit un enclos solide à l'extérieur. Yuan et Tryss cherchèrent longuement un nom à lui donner, et c'est après plusieurs semaines où le loup eut des difficultés à boire à l'abreuvoir installé dans leurs appartements de Coupeterre, les réveillant régulièrement dans la nuit, qu'une prononciation hasardeuse de "bac" au milieu d'un juron approprié sur le coup de trois heures du matin, lui valu son nom par la suite.

Formations & Compétences

---AJOUT REQUIS---

Équipement

Faramos Lame

Forme approximative de la lame (Taille d'épée à deux mains)

Arme : Faramos. Épée bâtarde forgée par Argharna Phellan, à la demande de Tryss, dans une forge draconique. Sa lame est faite d'acier "au creuset", un type particulièrement flexible et résistant d'acier, contenant moins de scories et d'impuretés, donnant à la lame une allure et un fil très lisses, réfléchissant la lumière. Le bord de la lame est gravé de quelques runes draconiques indiquant "Faramos", le nom commun de la lame étant "Promise". Sa poignée en acier est recouverte de trois lanières de cuir de loup entrelacées circulairement de haut en bas, teintes en bleu royal, formant une prise ferme. Le pommeau et la garde sont en argent renforcé, la garde se finissant de chaque côté par la forme de têtes de loup serties de minuscules topazes bleues. Une rose argentée, ouvragée, orne l'intérieur de la garde, rappelant celles de la Forêt Noire de Gilnéas, et son pommeau est formé d'une topaze bleue de plus grande taille, cerclée d'argent. L'épée dégage une aura draconique manifeste, ayant été enchantée lors de sa forge en usant d'une faible quantité du sang de Tryss, une dragonne du vol Rouge ayant accordé sa bénédiction à la lame par la suite, ce qui semblait assez étrange compte tenu de la réputation inexistante de Yuan auprès du vol.
Faramos Poignée

Pommeau & Poignée

L'épée possède ainsi deux capacités notoires : La plus importante, et la raison pour laquelle elle a été forgée à l'origine, est une magie de protection puissante visant à tromper la mort. L'épée forme un lien spirituel avec Tryss, et la mort de son porteur est supposée amener l'enchantement à se manifester pour en ramener le corps auprès de la jeune femme, et le ranimer. L'épée possède de grandes chances de se briser en cas d'activation de cet enchantements, l'affaiblissant quoiqu'il arrive. Yuan a bénéficié une seule fois des effets de cet enchantement jusqu'à présent, lors du combat opposant Epsilon à Calmer Azimer, où Aurlan et lui trouvèrent la mort à quelques minutes d'intervalle. Néanmoins, la magie de Calmer Azimer interféra avec l'enchantement, et si l'épée parvint effectivement à préserver sa vie, il demeura pendant plusieurs mois dans un coma profond, son lien avec la Lumière également rompu.
Faramos Rose

Rose en argent

La deuxième capacité de l'épée est un enchantement simple distordant la perception du "poids" de l'arme. Entre les mains de Yuan, le maniement de l'arme semble évoquer un poids très léger, semblable à celui d'une épée courte, malgré la taille de la lame. Quelqu'un d'autre tentant de la soulever, néanmoins, aurait l'impression qu'elle est extrêmement lourde, et pourrait potentiellement ne pas réussir à la décoller du sol. Lorsqu'elle frappe ses ennemis, l'épée semble pourtant effectuer des dégâts comme si elle avait un poids normal d'épée bâtarde.
Faramos Loups

Garde (Loups)

Accessoire : Symbole Sacré. Un pendentif en forme de croix, assez grand, composé d'or massif légèrement terni et orné d'un rubis en son centre. Il lui a été offert par un vieux croisé, rencontré lors de son voyage alors qu'il était membre de la milice des Contreforts de Hautebrande, qui a en grande partie renforcé sa foi dans la Lumière et la vision qu'il en a aujourd'hui. Le symbole est un puissant catalyseur de magie divine, permettant également d'emmagasiner la Lumière pour la manier par la suite. Ses utilisations sont variées, mais Yuan ne semble avoir débloqué qu'une partie de son potentiel, comme l'a révélé ses retrouvailles avec le croisé récemment. Il s'avère que ce dernier n'est autre que Varisthan Kain, père de Solomon Kain, ce qui ferait de l'artefact la "Croix de Tyr", qui faisait partie des reliques de la Confrérie du Sang Pur. Varisthan Kain a utilisé cet artefact pour ressusciter Tryss Devidicus, lors de son accouchement, démontrant les capacités inavouées de l'artefact, mis dans les mains d'un utilisateur plus puissant.

Armure : Plate gilnéenne. Une armure de plaques forgée par le gilnéen Eric Mordgan, ayant également forgé sa toute première épée offerte par Aurlan, "Fervente". Le forgeron faisant désormais partie du Rempart de Ronces a choisi de lui faire cadeau de l'armure de plaques au nom de l'organisation, en guise d'aide contre le Culte du Loup, qui avait enlevé Aurlan et Tryss. Le Rempart, ne pouvant les aider à l'époque par manque d'effectifs pour défendre les terres gilnéennes, a souhaité contribuer au moins un minimum de cette façon dans le sauvetage de l'évêque.

Autres :

Histoire

---AJOUT REQUIS---

Au sein d'Epsilon

- Participe à la bataille contre Gjalerbron (combat contre l'expérience arachnide, Arachnéa)

---AJOUT REQUIS---

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.