FANDOM



"En ce jour, je deviens une arme au service de ma famille. [...] En ce jour, Je deviens l’Épée du Matin." - Extrait de la Cérémonie des Trois Soleils.

Apparence

D’une taille légèrement supérieure à la moyenne pour un Haut Elfe, cela se ressent davantage par sa posture, toujours droit et le menton haut. Au premier abord, sa posture peut sembler militaire mais elle semble plus refléter une éducation noble et chevaleresque. Il a le teint légèrement halé, héritage de ses longues journées d’entrainement. Quand il ne porte pas son armure, sa musculature de guerrier se remarque facilement. Il arbore une longue chevelure blonde qui lui descend jusqu’aux épaules. Lorsqu’il combat avec Solstice, ses cheveux semblent briller d’une légère aura dorée. Son visage a les traits assez fins, ses yeux brillent d’un bleu plus pâle que la couleur arcanique caractéristique de son peuple. Son regard et son sourire inspirent tout de suite confiance et respect.

La plupart du temps, il porte une élégante armure en plaques de facture thalassienne qui semble solide et légère à la fois. Il porte également une cape rouge et or. A sa ceinture sont accrochés Solstice et une sacoche  en cuir de taille moyenne. Quand il n’est pas en armure, il porte une élégante tenue légère aux couleurs rappelant le symbole de Quel’Thalas.

Caractère

Naethelas est juste, protecteur et se lie facilement d’amitié avec les autres. Sa simple présence peut parfois se montrer apaisante et rassurante. Il sait se montrer bon compagnon et malgré une éducation stricte et des manières nobles, il se permet parfois quelques remarques ou actions plus légères. Depuis son séjour chez les Humains en Lordaeron, il essaie de vivre autant que possible selon les 3 Vertus. A tout moment, il est prêt à donner sa vie pour protéger ceux qui comptent pour lui, à commencer par sa famille et son peuple.

Naethelas a un amour profond et dévoué envers son royaume et son peuple, il est prêt à tout pour défendre Quel’Thalas et tous les Thalassiens, que ceux ci soient affiliés à la Horde ou non, et peut parfois se montrer extrême dans ses propos ou dans sa façon de réagir quand la conversation dérive sur Quel’Thalas et en particulier le Fléau. Il n’a et ne pardonnera jamais au Fléau et à ceux qui en font ou en ont fait partie. S’il se retrouve face à un chevalier de la Mort ou à un ancien membre du Fléau, son sourire se change en expression de haine et de mépris et s’emporte très facilement.

Famille et Relations

Parents et Fratrie

Baeldar Aubelame – Père, Peu de choses sont connues à son sujet hors du royaume ellfique. Naethelas en parle rarement, voire jamais, et ses seules allusions à son sujet le décrivent comme un homme avide de pouvoir. La relation entre les deux semble hostile.

Maelinda Aubelame née Brillelance – Mère (Décédée), Naethelas ne parle jamais d’elle. Elle était une magistrice renommée au sein du Kirin Tor. Après la chute du Puit de Soleil, elle travailla ardemment à la recherche d’un remède au syndrome de manque frappant les Thalassiens. Elle vivait la plupart du temps à Dalaran, continuant son travail et ses recherches. Elle décéda lors de la Purge de Dalaran, étant du côté de la Horde.

Aelyra Aubelame – Sœur (Décédée), Sœur cadette de Naethelas, forestière talentueuse ayant réussi à rejoindre l’escadron sous les ordres directs de Sylvanas Coursevent. Elle est décédée lors de l’invasion de Quel’Thalas par les armées du Fléau menées par Arthas Menethil. Relevée par les Réprouvés, elle sert toujours Sylvanas, mais en tant que forestière sombre cette fois.

Famille Patrilatérale

Pele'thil Aubelame – Oncle, Le maître épéiste qui enseigna à Naethelas tout ce qu’il savait sur les arts du combat à l’épée. Un puissant paladin qui n’hésita pas à rejoindre les Chevaliers de Sang, volant les énergies Lumineuses du Naaru Mu’ru pour conserver ses pouvoirs. Il correspond de manière non-officielle avec son neveu, le renseignant sur la situation de sa famille.

Tyrannia Aubelame née Ambreflamme –Tante par alliance

Saeth Aubelame – Cousin

Julia Aube-Azur née Aubelame – Cousine

Elarion Aubelame – Grand père

Tinalia Aubelame née Froideplume – Grand Mère

Famille matrilatérale

Thassion Brillelance – Grand Père (Décédé)

Galidia Brillelance née Marcherose – Grand-mère (Décédée)

Belania Roseforge née Brillelance – Tante

Mar Brillelance – Oncle

Nemeth Brillelance – Oncle (Décédé)

Eris Brillelance – Oncle (Décédé)

Saris Brillelance – Cousin (Décédé)

Celestra Haut-Matin née Brillelance – Cousine

Jeveth Brillelance – Cousin (Décédé)

Aerdis Brillelance – Cousin

Deronia Brillelance – Cousine (Décédée)

Famille par alliance

Laniria Aubelame née Azuraile – Conjointe

Malanor Aubelame – Fils

Kalysa Aubelame – Fille

Autre

Marandil Marchefeu – Serviteur et Professeur de la Maison Aubelame

Varalis Brillelance – Ami d’enfance

Familiers & montures

Anor : Faucon Pérégrin de Naethelas qui l’a accompagné durant tous ses voyages. Une relation fusionnelle s’est vite créée entre les deux. Il est calme, observateur et affectueux et il n’obéit qu’aux commandes de Naethelas.

Alagosa : Faucon Dragon de Naethelas. Cadeau d’anniversaire pour sa majorité, Naethelas ne compte plus les longues journées passées à parcourir les cieux de Quel’Thalas sur le dos de sa monture. Elle a un caractère noble et est très intelligente et très douce.

Formation & Compétences

Epéiste/Armes (Formation)

Depuis son adolescence, Naethelas a été entrainé à se battre à l’épée par son oncle et s’entraine toujours régulièrement pour ne pas perdre la main. Il se bat généralement avec une épée à une main sans bouclier, préférant la mobilité à la protection. Il se bat toujours avec Solstice, son épée qu’il ne quitte qu’à de très rares occasions et pour des laps de temps très courts. Il a également appris à tirer à l’arc mais il manque de pratique et est très loin d’être un archer émérite.

Lumière (Formation)

Lors d’un séjour en Lordaeron, Naethelas a découvert l’Eglise de la Lumière et les miracles que celle-ci pouvait accomplir. Il s'est entrainé sous la tutelle d'un prêtre de la Lumière. Il lui a fait découvrir les préceptes de la Lumière et Naethelas essaie le plus possible de les appliquer quotidiennement. Il se sert de ses compétences le plus souvent dans une optique offensive mais il peut également soigner certaines blessures si celles-ci ne sont pas trop sévères et s’il est suffisamment au calme pour se concentrer.

Arcanes (Compétences Naturelle)

Malgré un manque de pratique et une affiliation plus prononcée pour la Lumière, la puissance arcanique du Puits de Soleil coule toujours dans les veines de Naethelas. Avec suffisamment de concentration, il peut faire apparaitre divers objets communs et de taille relativement faible (livre, nourriture).

Résistance au feu (Compétence Naturelle)

Depuis son acquisition de Solstice, Naethelas a développé une résistance parfaite au feu. Ses vêtements ne sont pas affectés par cette résistance. Cependant, même si le feu ne semble pas lui faire de dégats, une exposition prolongée peut s'avérer dangereuse pour son corps.

Equipement

Solstice, L’Epée du Matin, transmise dans la famille Aubelame depuis sa fondation. Elle lui fut remise à la mort de son grand-père et il ne s’en est jamais séparé depuis lors. Solstice fut forgée par le fondateur de la famille qui y insuffla la puissance arcanique du Puits de Soleil. Un lien puissant existe entre Solstice et son porteur et permet à ce dernier d’utiliser de puissantes capacités. Il y a 4 runes gravées le long de la lame de Solstice qui dansent d’une légère aura dorée (Zaram, Felo, Alah et Belore) et s’activent lorsque son porteur prononce leur nom. Cependant, la puissance arcanique contenue dans les runes est difficile à contrôler et Naethelas ne va que très rarement au-delà de la 2e rune. De plus, à chaque fois qu’une rune supplémentaire est activée, l’air ambiant autour de Naethelas devient considérablement plus chaud et peut vite devenir brûlant si l’on reste trop à proximité.

Histoire

Naethelas fut le premier né de sa fratrie. Ayant vu le jour à Lune d’Argent et issu d’une grande famille, il reçut une  excellente éducation que ce soit culturelle ou morale. Malgré les nombreuses tentatives de son professeur d’intéresser le jeune elfe aux arts arcaniques, ce dernier préféra le maniement de l’épée à celui de la boule de feu. Sous la tutelle de son oncle, il apprit à tenir une lame, frapper, parer ; il maitrisa rapidement et avec une grande aisance toutes les techniques enseignées par son maître. Très jeune, il se lia d’amitié avec un membre de la famille Brillelance, Varalis. Ils passèrent de longues journées à parler et à s’amuser dans les bois bordant la capitale. Très vite, une rivalité s’installa entre les deux elfes ; ils enchainaient les défis pour déterminer le meilleur des deux. Cette rivalité perdure encore à ce jour et est le ciment de leur amitié.

Plus tard, il partit en voyage vers le royaume Humain de Lordaeron, dans la ville de Stratholme et malgré quelques regards de travers par divers passants, il reçut un accueil cordial par les officiels de la ville. Il y découvrit la culture humaine, il appréciait leur noblesse et maudissait leur orgueil mais c’est dans la Lumière que Naethelas trouva satisfaction. Il s’accorda rapidement avec les Trois Vertus et se lia d’amitié avec un prêtre de l’église locale qui lui apprit les fondements de la Lumière, ses bienfaits, ses miracles.  Son enseignement dura plusieurs mois durant lesquels il apprit à bouger des objets, soigner des maladies, refermer des blessures. Autant de compétences qui pourraient s’avérer utiles. Mais son séjour fut interrompu par l’arrivée d’une lettre de son père, lui annonçant le décès de son grand père, Eraldor, le porteur de Solstice. De retour en Quel’Thalas, son père lui annonça qu’il avait été choisi comme héritier de Solstice. Malgré une certaine réticence, il accepta et jura de défendre les Trois Soleils, les Maison Aubelame, Brillelance et Azuraile, devenant une arme au service de l’honneur et de la vertu. A partir de ce moment, il devint l’Epée du Matin.

Lors de l’invasion du Fléau, suite à l’annonce du décès de sa jeune sœur aux côtés de Sylvanas Coursevent, il combattit férocement en première ligne avant d’être rappelé en arrière pour protéger les civils pendant l’évacuation. Alors que les armées impitoyables du Prince déchu, Arthas Ménéthil, traversaient Lune d’Argent, Naethelas et un groupe d’enfants dont il avait la charge croisèrent le chemin d’un groupe de goules qui s’étaient écartées du corps principal de l’armée. Naethelas montra le chemin vers le port aux enfants et leur ordonna de s’y diriger pendant qu’il resterait pour repousser les créatures, leur assurant que le chemin était sûr. Le combat fut pénible, les journées de combats incessants commençaient à affecter le chevalier elfe, mais il remporta finalement la victoire. Il se mit directement en quête des enfants pour les rejoindre et découvrit, au détour d’une ruelle, les corps sans vie des enfants gisant sur le sol, à moitié dévorés. Une immense rage et un profond chagrin s’emparèrent de Naethelas. Il jura d’éliminer de la surface d’Azeroth toute trace du Fléau et ne trouverait le repos qu’une fois Arthas mort.

Suite à la chute du Puit de Soleil, il quitta le royaume, désormais maudit, avec sa femme et ses enfants et se dirigea vers Dalaran où il savait qu’il pourrait trouver un refuge sûr et une source de magie suffisante pour combler le syndrome de manque. Il servit pendant quelques temps en tant que Gardien du Concordat Argenté puis alla s’installer à Hurlevent avec sa femme et son fils, sa fille étant restée à Dalaran pour étudier les arts des Arcanes. Il voyagea alors quelques mois dans les terres humaines du Sud, visitant les diverses régions et aidant qui le voulait avant de rencontrer les membres de la Milice Epsilon lors d’une visite à l’Eglise de Hurlevent. Sentant qu’il pourrait se rendre utile à ce groupe, il les rejoignit et les accompagna dans leurs aventures.

Au Sein d'Epsilon

Section : Lumière

Grade actuel : Tissebrume (sous-officier)

Sa première implication au sein d’Epsilon remonte à l’affaire des Spectres et plus particulièrement lors de la bataille de Gjalerbron aux côtés de la Confrérie du Sang Pur, de l’organisation mercenaire des Renégats et de l’Ordre Asmora. Son courage et sa combativité face aux ténèbres lui valut la promotion au rang de Parangon. Plus tard, la Formebrume Lumbria Dasvinda le nomma Tissebrume, lui demandant d’apporter le calme et de rester fidèle aux principes des Lumières.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard