FANDOM


Myra Rysur (née "Mirage Dessym") est une prêtresse de l’Église de la Lumière, appartenant parallèlement à Epsilon en tant qu'officier.

Apparence

C'est une jeune femme dont la carrure est chétive, trait familial qu'on retrouve chez la plupart des Dessym. Néanmoins, elle s'est épaissie pour approcher d'un poids normal, depuis sa grossesse. En raison des quelques mois de repos dont elle sort, elle n'est pas au mieux de sa forme mais les traces d'un entrainement régulier sont encore visibles.

Ses cheveux sont châtains, ondulant quelques centimètres plus bas que les épaules. Ses yeux sont d'un vert clair ressortant vis-à-vis de la pâleur de son teint. Elle ne se démarque pas par le reste de ses caractéristiques, qui sont plutôt communes. Cet aspect se confirme en matière de tenues, qu'elle porte sur un thème général la plupart du temps. Néanmoins, elle ne se cantonne pas aux robes si familières des prêtresses et il est même plus fréquent de la voir en habits adaptés au combat, le plus souvent dans des teintes foncées. Elle ne se sépare jamais de la dague qu'elle tient de son père et porte sur sa ceinture. L'inscription "Favor" se trouve sur le début de la lame. Par ailleurs, elle ne se pare pas de bijoux et d'artifices, mais elle possède une boucle d'oreille dont la pierre est un rubis ovale. Portée à l'oreille gauche, le bijou se veut discret et souvent caché derrière quelques mèches de cheveux.

Parmi les quelques signes distinctifs qui caractérisent la jeune femme, Myra possède deux cicatrices visibles. L'une, balafre fine, se trouve sur sa joue gauche, sous l’œil et se poursuivant près de l'oreille. La seconde est une brûlure prenant une forme circulaire, sur l'intérieur de sa main droite.

Personnalité

Depuis son entrée au sein d'Epsilon, le caractère de Myra a connu de nombreux bouleversements, suite à divers évènements. A l'heure actuelle, elle se montre courtoise et disponible, des traits qui lui ont toujours été associés. Ses compagnons d'armes auront pu noter son courage lors des combats en Draenor, une dévotion inattendue pour Epsilon et, plus généralement, pour l'Alliance. Ces prises de risques n'ont pas été sans conséquences, la jeune femme s'est endurcie, peut-être même trop. Sa nature souriante s'est brutalement atténuée, Myra se montre froide et distante à l'égard des autres, parfois autoritaire ou sur la défensive. Ces changements n'ont pas altéré sa foi, elle continue d'afficher ses valeurs, s'efforçant d'appliquer les Trois Vertus de la Lumière dans son quotidien. Téméraire, elle ne renonce jamais, on notera une constante volonté de faire ses preuves, même si cela inclut des conséquences possiblement graves.

Famille & Relations

Parents et fratrie

Jenna Dessym (Mère): Myra a une profonde estime pour sa défunte mère, quoiqu'elle n'ait pas toujours été juste, elle la considère comme un modèle. Jenna lui a inculqué plusieurs valeurs, dont la foi pour la Lumière, qui l'a amenée à rejoindre l’Église. Si son amour est inconditionnel, Myra ne parle jamais de sa mère, pour des raisons inconnues l'amenant à éprouver un profond sentiment de culpabilité.

Logan Favor (Père): Myra ne l'a jamais connu, parti très tôt. Elle l'a détesté durant son enfance jusqu'à l'âge adulte. En apprenant sa mort et une partie de son histoire, sa haine s'est dissipée, pour ne laisser place qu'au vide et aux interrogations. Sa dague arbore le nom de "Favor", au début de la lame, un objet auquel elle semble attachée, seul lien qu'elle puisse partager avec son défunt père. Logan ayant appartenu à la Croisade Écarlate durant plusieurs années, son nom pourra être reconnu, notamment pour les personnes ayant servies en Âtreval.

Famille matrilatérale

Elena Dessym (Tante): Myra ne l'a pas connue, mais en a entendu parler par Aurlan, l'époux de cette dernière. Elle sait qu'il s'agissait d'une personne de Bien, et qu'elle entretenait un lien fusionnel avec sa mère, Jenna. Elle aurait aimé la connaitre.

Emma Dessym (Tante): Rencontrée lors du conflit, et s'étant montrée impitoyable. Myra ne l'a jamais dit, mais elle avait déjà vu son visage et entendu sa voix, avant même de la rencontrer. En effet, elle avait été victime de plusieurs attaques mentales de la part de cette dernière, qui cherchait à rentrer en contact avec sa nièce. La prêtresse en garde une image qui la terrorise.

Erin Dessym (Cousine): Une enfant (~ 10 ans, d'apparence) récupérée par Epsilon, lors de la mission de reconnaissance vers le domaine des Dessym. Elle fut sous la garde de Tharegor durant quelques temps, durant lesquels il put obtenir quelques informations sur son identité. Au bout d'une quinzaine de jours, il fut rapporté que la jeune fille s'était enfuie, dans des circonstances floues ne laissant que peu de pistes. Depuis, elle est portée disparue et, au vu de son âge, l'hypothèse d'une mort quelconque n'est pas à exclure.

Odylle Dessym (Grand-mère): Odylle était à la tête de la famille, à l'origine des ordres voulant que Jenna soit retrouvée, que Logan soit abattue et qu'enfin, Myra et son organisation périssent. En dépit de son importance, Myra ne la vit qu'une fois, lors de la bataille décisive où elle perdit la vie.

Revan Dessym (Oncle): Un parent qu'elle a connu dans des circonstances brutales. Ce dernier est venu à sa rencontre, quelques mois plus tôt, et a tenté de l'assassiner. Myra s'est défendue et en est venue à le poignarder, le tuant de ce dernier coup. L'histoire s'est répandue, depuis que les Dessym ont décidé de s'en prendre à Epsilon. Bien qu'il soit jeune, Dann a assuré qu'il s'agissait de l'oncle de Myra, et non pas son cousin.

Tennoria Dessym (Grande-tante): Il n'y a que très peu d'informations à son sujet. Sur le tableau représentant l'arbre généalogique des Dessym, le visage de Tennoria avait été brûlé, indiquant qu'elle était morte. Il s'agissait de la sœur d'Odylle, c'est tout ce que Myra en sait.

Vaum Dessym (Cousin): Il s'agissait du fils d'Emma, apprenti de Dann. Relativement jeune, il était réputé pour sa prétention, du fait de ses origines. Sur le champ de bataille, il fut parmi les premiers à mourir, de la main du Commandant. Il ne tenta pas de se rendre, en dépit de la terreur qui s'empara de lui.

Werran Dessym (Grand-père): Elle n'en garde qu'un souvenir flou, ce dernier étant resté en retrait. Ce qu'elle en apprit, c'est par le biais de Dann. Il s'agissait visiblement de quelqu'un de réservé, qui avait l'habitude d'agir plutôt que de parler. Il partageait pleinement les convictions d'Odylle et du reste des Dessym, étant parmi les piliers fondateurs de l'organisation.

Yuan Devidicus (Cousin): Myra ne l'a qu'entrevu, en un temps où elle n'avait pas connaissance de leur lien de parenté. Depuis, elle n'a pas été amenée à le croiser de nouveau, et ne cherche pas à le faire. Néanmoins, elle s'avoue à demi-mot qu'elle aimerait lui parler plus amplement, ainsi qu'à son épouse, Tryss Devidicus.

Famille patrilatérale

Myra a entendu parler de son père, mais ne l'a jamais rencontré. Pour cette raison, elle n'a jamais eu de contact avec sa famille paternelle et ne sait pas si les membres de cette dernière sont encore en vie. Pour l'heure, elle ne cherche pas à en savoir plus, craignant que cela ne mène qu'à une amère déception.

Famille par alliance

Aurlan Devidicus (Bel-oncle): Il s'agissait du mari de l'une de ses tantes, Elena. Myra est passée par plusieurs étapes, allant du respect à la déception, jusqu'à ce qu'elle apprenne qu'il s'agissait d'un membre de sa famille. Le soutien qu'il lui a apporté a été précieux, durant la bataille contre les Dessym. Elle le considérait comme son oncle, ne faisant pas cas de l'absence de liens du sang. Il est mort lors des invasions de la Légion Ardente en l'An 37, succombant à des blessures importantes. La prêtresse éprouve des difficultés à aborder le sujet de son décès, son deuil passant par le silence et l'impassibilité.

Dann Dessym (Bel-oncle): Ex-compagnon d'Emma, la tante de Myra. Il a combattu Epsilon durant plusieurs mois, jusqu'à ce qu'il rejoigne leur camp, trahissant les Dessym au cours d'un assaut. La mort de sa femme l'a anéanti, ainsi que la disparition de sa fille, Erin. Aussi est-il resté à la tour de Morteveille durant plusieurs mois, avant de partir avec l'accord d'Epsilon, assurant qu'il donnerait régulièrement des nouvelles.

Eriel Thanir Logan Rysur (Fils - Né le 19 Juin de l'An 37): Son enfant, auquel elle voue un amour sans limites. Il a été le fruit d'un dilemme important pour la prêtresse, qui peinait à trouver le juste milieu entre son désir d'être présente pour lui et sa volonté d'agir au sein d'Epsilon. Son déclic se fit lors de son absence, retenue par les invasions de la Marche de l'Ouest. Elle fut confrontée à la crainte de ne jamais revoir son fils, tout autant que de ne pas pouvoir se battre pour lui offrir un avenir. Depuis son retour, elle s'emploie à diviser son temps entre lui, l’Église et la milice.

Tharegor Rysur (Époux): Elle l'a rencontré alors qu'elle venait de revenir en Hurlevent. La malédiction de Ralaar lui est apparue rapidement et lui a imposé un certain recul, dans un premier temps. En apprenant à le connaitre, ses sentiments se sont renforcés et elle est tombée amoureuse de sa personne, incluant cette forme maudite. Dès lors qu'ils ont formé un couple, ils ont cherché à s'investir de façon commune pour l'Alliance et pour fonder quelque chose, c'est de cette façon qu'ils ont rejoint Epsilon ensemble. Après de longs mois de cohabitation partagée avec d'autres membres de l'armée, Myra et Tharegor ont emménagé ensemble. Très récemment, ils se sont mariés en très maigre comité, considérant que leur union ne regardait qu'eux et leurs proches.

Tryss Devidicus: Une personne qu'elle a eu l'occasion de rencontrer en d'étranges conditions. C'est sa grossesse qui l'a amenée à prendre contact avec Tryss, par l'intermédiaire d'Aurlan. Myra redoutait leur premier échange, mais les choses se sont globalement bien passées. Elle lui est reconnaissante d'avoir rempli le rôle de sage-femme pour son accouchement et la perçoit déjà comme quelqu'un de sa famille, par appréciation naturelle. Elle espère être amenée à lui parler plus amplement, pour la connaitre et pour lui parler de leur famille commune.

Autres

Blanche: En premier lieu, il s'agit d'une collègue de l’Église de la Lumière, qui se trouve être muette, la majeure partie du temps. Peu de temps après leur rencontre, Myra l'a incitée à rejoindre Epsilon, ce qu'elle a fait. Une solide amitié s'est vite installée, Myra ressentant le besoin de l'ouvrir aux autres et de lui montrer qu'elle n'a pas à se cacher. Bien qu'elle ne lui ait jamais dit, elle la considère comme une sorte de petite sœur.

Marisya: Leur relation est particulière. Elle a commencé avec de la reconnaissance de la part de Myra, Marisya l'ayant sauvée lors d'un combat, dans les Terres Foudroyées. S'en est suivie une forme de compréhension mutuelle, devenue ce que la prêtresse considère désormais comme une profonde amitié. Depuis plusieurs mois, elle a pris du recul vis-à-vis d'elle, préférant prendre des nouvelles par le biais d'autres personnes. Son affection est restée la même mais elle éprouve des difficultés à lui parler, en particulier lorsque son compagnon, Kishigani Noirelune, est présent.

Vatherius Fenaar: Un Kaldorei ayant été proche de son père. Il a aidé Myra à quitter la Marche de l'Ouest et, des années plus tard, il est venu lui apprendre la mort de Logan. Quelques temps plus tard, il a rejoint Epsilon aux côtés de Myra, mais dans la Section des Ombres. Il semble qu'il assure le rôle de parrain, ou de père de substitution pour la jeune femme. Elle y est réceptive, n'ayant aucun secret pour l'elfe et sachant tenir compte de ses conseils, parfois à contrecœur. Malgré leur relation particulière, on les verra rarement ensemble.

Familiers et montures

Signe, un cheval bai qu'elle a gardé durant plus d'un an. Il était aisément reconnaissable par la tâche blanche qui recouvrait son œil gauche et une majeure partie de sa tête. Il témoignait d'un excellent dressage, en dépit d'une curiosité soulignant son jeune âge. Il est mort lors de l'invasion de la Marche de l'Ouest, il se trouvait en bas de Morteveille, Myra n'ayant pas eu le temps de le détacher.

Vaillant, un griffon qu'elle a été contrainte d'abandonner lors de son départ en Draenor. Certains membres d'Epsilon se souviendront d’atterrissages et décollages ratés, le dressage de la bête ayant laissé à désirer durant un temps. Pendant son absence, Myra a veillé à ce qu'il soit gardé et dressé. Depuis son retour, elle reprend parfois son griffon, dont le dressage s'est considérablement amélioré, il obéit au doigt et à l’œil. On le verra souvent avec Tharegor également, qui s'en occupe beaucoup.

Formations & Compétences

Équitation: Sait monter à cheval, sans difficultés ; Sait monter un griffon, une autre monture aérienne ne lui poserait pas de problème, pourvu qu'elle n'ait pas une trop grosse corpulence.

Herboristerie: Bien qu'elle ne le mentionne que rarement, Myra possède de bonnes connaissances concernant les plantes médicinales des Royaumes de l'Est. Son séjour en Draenor lui permit également d'obtenir des connaissances partielles sur sa végétation.

Maniement d'arme - Dague: En récupérant l'arme de son père, la jeune femme a éprouvé le désir d'apprendre à la manier. Elle s'entraine depuis plusieurs mois et manie correctement sa lame, à présent. Elle cherche encore à s'améliorer, il n'est pas rare de la croiser devant un mannequin d'entrainement, frappant à bonne allure.

Ombre: Depuis que le conflit avec les Dessym est terminé, Myra ne semble plus éprouver les mêmes difficultés avec l'Ombre. De plus, son lien semble s'être renforcé et elle est en mesure de l'employer, notamment sur un plan mental. Visiter les souvenirs de quelqu'un lui est accessible, tout comme partager les siens, dans une certaine mesure. Néanmoins, elle maitrise difficilement l'obscure magie et ne saurait l'utiliser trop longtemps sans se fatiguer, voire se mettre en danger.

Prêtrise: Depuis plusieurs années, Myra suit la voie de la Lumière au sein de l’Église. Ses progrès se sont décuplés avec Epsilon, la pratique préparant mieux que la théorie. Elle est désormais capable de soigner ses alliés autant que de se battre à l'aide de la Lumière. Son style de combat semble s'être également perfectionné. Il n'est pas rare qu'elle reproduise la lame de sa dague avec la Lumière, afin de la projeter sur les ennemis. Par ailleurs, elle s'est longuement entrainée à former des liens, ce qui lui permet d'entraver les mouvements de ses adversaires, voire de leur occasionner de sérieux dégâts.

[Langue] Draeneï: Au cours du séjour en Draenor, la prêtresse a appris quelques notions de Draeneï. Elle ne saurait pas tenir une conversation très longtemps, mais elle possède des bases pour communiquer.

Histoire (résumée)

Née dans la Marche de l'Ouest, Myra n'a jamais connu de maison, ni même de famille, sa mère l'ayant élevée seule. Son enfance fut construite sur des valeurs plutôt que des possessions, de belles idées ayant leur mérite, mais cette dure réalité laissa de profondes séquelles chez la jeune femme. Des souvenirs qu'elle ne partage jamais, Vatherius

Myra-Enfance

Myra, dans son enfance

est le seul à connaître son histoire, l'ayant sortie de cette misère en l'entrainant jusqu'à Hurlevent, d'où elle put démarrer une nouvelle vie.

Dès son entrée dans la capitale, Myra s'orienta vers la voie de la prêtrise, rejoignant l’Église de la Lumière alors qu'elle sortait de l'adolescence. Elle s'y forgea une identité propre, cherchant à venir en aide aux autres, puisqu'elle-même n'était plus dans le besoin. Un juste retour des choses, estimait-t-elle, bien qu'on ne lui ait jamais tendu la main dans la Marche de l'Ouest. Son parcours fut linéaire durant quelques années, elle revint dans ses contrées d'origine durant un temps, agissant pour les plus démunis sous la bannière de l’Église. Néanmoins, ce retour là-bas fut trop brutal et difficile, elle ne parvint pas à y supporter le quotidien. Pour autant, elle se jura de revenir durablement, lorsqu'elle serait prête.

Son destin prit une tournure inattendue. Dénichée à Dalaran lors d'un voyage, on lui offrit de rejoindre Epsilon, en raison de ses capacités et de son implication vis-à-vis de l'Alliance. Elle découvrit son propre potentiel, capable de se rendre utile et sans être jugée sur sa faible corpulence. On lui donna sa chance, et Myra sauta sur l'occasion. Son évolution fut rapide, elle prit du recul par rapport à l’église et démontra un investissement conséquent pour l'armée. L'entrainement lui permit de devenir plus endurante, plus puissante également. Quelques temps plus tard, la prêtresse dut faire un choix, suivre les troupes prenant le portail pour Draenor ou rester en Azeroth. Traquée par sa famille, Myra prit sa décision sans s'arrêter sur les risques, et quitta son monde natal pour celui des draeneï. Ce n'est qu'au bout de plusieurs mois difficiles qu'elle revint en Azeroth, avec une partie des troupes d'Epsilon. Elle apprit que les Dessym n'avaient pas abandonné, et que ces derniers s'en prenaient directement à l'armée dont elle faisait partie. Le conflit qui s'en suivit fut traumatisant pour la jeune femme, bien qu'elle ne se l'avoue pas complètement, à l'heure actuelle. Sa famille a été vaincue, tous les membres de cette dernière étant morts ou portés disparus. Durant quelques mois, elle a pris un recul nécessaire vis-à-vis d'Epsilon et a emménagé avec Tharegor, prenant un repos qu'elle estimait mérité. Durant ce laps de temps, elle est devenue sous-officier puis officier, désireuse de s'investir et de revenir activement auprès de l'armée.

Au sein d'Epsilon

Myra s'investit auprès d'Epsilon depuis près de deux ans, au sein de la Section des Lumières. Elle fut au cœur de plusieurs conflits, contre Asmora, les Dessym ou lors de la Campagne en Draenor, par exemple. Elle s'impliqua très personnellement lors de certains évènements qui ont concerné la milice, n'hésitant pas à exprimer un avis contraire, voire à refuser les ordres. Néanmoins et une majeure partie du temps, elle demeura très loyale à l'organisation et fit de son mieux pour en renvoyer une bonne image, lorsque certains membres connurent des moments de doute.

Pour ses efforts, elle fut promue à plusieurs reprises et il lui fut récemment proposé de devenir officier de la Section des Lumières, ce qu'elle accepta. Elle est parvenue à retrouver une présence régulière auprès de la milice et endosse pleinement ses responsabilités.

Les évènements de la Marche de l'Ouest ont marqué un tournant majeur pour Myra. Ce fut la première fois qu'elle dirigeait pleinement un groupe en tant qu'officier et cette expérience acheva de la mettre en confiance, vis-à-vis des responsabilités qu'impliquent son rang. Elle démontre plus d'autorité et bien moins d'émotions, estimant qu'il s'agit d'un aspect nécessaire. Néanmoins, elle est à l'écoute et demeure soucieuse de l'ensemble des membres, d'autant plus s'ils appartiennent à sa section.

A la fin de l'An 37, elle suit Epsilon et prend part au conflit sur les Iles Brisées.

Anecdotes

- Lorsqu'elle est immobile, il n'est pas rare de voir Myra joindre ses mains, une manie commune avec Vatherius.

- Elle déteste le vin, se forçant parfois à en boire lors des occasions. En général, une grimace discrète s'en suivra.

AURORA - Runaway. (Lyrics)04:07

AURORA - Runaway. (Lyrics).

Thème de Myra

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.