FANDOM


“ "..."

*Des bruits de métal fendant l'air et les crânes, suivis de cris de veuves et d'orphelins terrifiés courant dans tous les sens en agitant les bras* ”

Le Moissonneur était une création issue de la coopération entre le nécromancien Walter Langley et le féticheur troll Kh'Zar'Vol. Combinant magie des âmes, ombre invoquée et nécromancie, il s'avéra être une arme particulièrement redoutable qui donna du fil à retordre à Epsilon lors du conflit qui l'opposa aux Spectres. Son identité initiale, Zacharias Swayne, fut découverte dans l'épilogue du conflit.

 Apparence

Moissonneur

Un chevalier monstrueux d'ébène et de noirceur, d'une taille faisant près du double des plus grands humains, le Moissonneur ne trompe pas quand à sa fonction : tuer. Vêtu d'une armure sombre semblant à première vue impénétrable, se prolongeant dans un long drapé foncé serti de crânes volant au vent, il manie une immense lame usée de deux mètres environ, semblant intégralement fixée à son bras droit.

Son bras gauche, beaucoup plus fin en comparaison, est dédié au lancement de sortilèges d'ombre puissants.

Son heaume ne dispose d'aucune ouverture, si bien qu'on s'est longtemps demandé ce qui pouvait se trouver à l'intérieur, si tant est que quelque chose s'y trouvait vraiment...

 Découverte

Le Moissonneur fut rencontré pour la première fois par Epsilon dans le cimetière de Colline-aux-Corbeaux. La milice fut alertée par la présence de spectres rôdant proche de la tour, dont la provenance semblait être le site funéraire. Le groupe envoyé enquêter sur place se confronta alors à Visenya, la Muse, qui semblait invoquer des spectres à l'aide de sa harpe enchantée. Des revenants de plus en plus puissants vinrent festoyer sur les âmes piégées dans le cimetière, qu'Epsilon tenta d'endiguer au mieux, jusqu'à ce que la Muse invoque son gardien, le Moissonneur.

Responsable de la Moisson des Âmes, des rumeurs venant du nord des Royaumes de l'Est existaient déjà quand à cette abomination nécrotique, et à ses multiples profanations de cimetières plus ou moins grands. Ces rumeurs, néanmoins, ne furent connues par Epsilon que par la suite, lorsque la milice enquêta sur le phénomène.

Le Moissonneur se révéla être d'une puissance phénoménale et mis en échec un groupe d'élite d'une douzaine de membre entraînés de la milice. Qui plus est, son pouvoir lié aux âmes fut manifeste lorsqu'il arracha des fragments de l'âme d'Aurlan Devidicus, Zayn Sorel et Moniaake. Il sembla affecté, tout comme les spectres, par la Lumière, une flèche enchantée de Lys Pourpreglace créant notamment ce qui semblait être une faille dans son armure, mais ce point faible ne put être exploité. Finalement, le combat éroda le contrôle de Walter Langley sur la Muse, son Gardien fut révoqué d'où il venait, et le nécromancien dut intervenir indirectement en ouvrant un portail pour repousser les opposants d'une vague d'énergie, avant de rapatrier Visenya.

Un morceau d'armure provenant de l'abomination spectrale fut récupéré pour être analysé par la suite.

Le Moissonneur fut affronté par la suite à plusieurs occasions, et des informations signalant ses différentes apparitions dans le monde furent recueillies par Epsilon, qui tentait au mieux de suivre les événements reliés à la Moisson des Âmes.

 Recherches

Le morceau de plaque obsidienne trouvée par les membres de la milice fut étudiée à la Tour de Morteveille par un groupe de recherche formé pour l'occasion. Comprenant des spécialistes en magie noire, les principaux intervenants furent notamment Jack (nécromancie) et Tinaëlle (magie des âmes).

Les deux parvinrent à déterminer que l'armure du Moissonneur était faite de plusieurs couches de substances compactes et particulièrement denses, certaines d'origine physique, d'autres magiques.

La couche extérieure de l'armure est composée d'un métal noir semblable à l'obsidienne, possédant visiblement des propriétés nécromantiques. Des suppositions les menèrent à envisager que le métal pouvait avoir été corrompu suite à des rituels impies, et sa composition était visiblement mêlée à celle d'ossements humanoïdes.

Sous cette couche extérieure se trouvait une surface tangible d'ombre invoquée, semblable à une barrière, d'un noir opaque. Recouvrant toute la surface, elle semblait être la responsable de la résistance accrue de la créature à la magie, tout comme sa couche extérieure la rendait quasiment insensible aux attaques physiques. Cette pellicule d'ombre épaisse se révéla particulièrement sensible au bannissement, étant invoquée semble-t-il depuis le Néant.

Enfin, au coeur de l'armure se trouvait ce qui semblait être une étrange bouillie spectrale, d'âmes en peine condensées. Ce répugnant carburant fut déduit comme étant la source de la puissance magique de la créature, et des sorts d'exorcisme eurent un effet immédiat dessus.

Ces recherches durèrent quelques semaines et permirent de mettre au point une méthode efficace pour venir à bout de la créature.

Par la suite, une analyse complémentaire effectuée par la Féticheuse Rh'Shari, spécialiste en Loas, détermina que l'essence du Moissonneur était liée à celle du Loa Bwonsamdi, le gardien des morts.

 L'Île de la Lune Sanguine

C'est dans ce contexte, et peu après l'assassinat du Grand Chevalier Pariden, qu'eut lieu l'attaque sur l'Île de la Lune Sanguine.

Découvert dans un paquet anonyme se trouvant dans une crypte lordaeronnaise où la Muse guida Epsilon dans sa tentative de rébellion, la localisation du lieu et des informations concernant ses principales défenses et points stratégiques avait été longtemps étudiée par les stratèges de la milice. Une attaque fut finalement lancée, et fut couronnée de succès, libérant des prisonniers et manquant de justesse de mettre la main sur l'expérience Aquila, qui fut exfiltrée par le haut de la tour. Depuis le sommet, où semblait se trouvait un portail menant à Gjalerbron, des pas lourds annoncèrent la venue de renforts ennemis... et le groupe constata avec stupeur arriver en renfort ce qu'ils pensaient être le Moissonneur, avant de se rendre compte qu'il y en avait deux.

 Production de masse ?

Fuyant l'île de la Lune Sanguine à l'aide d'une téléportation de masse, le groupe débriefa, choqué, sur ce à quoi il venait d'assister. Un Moissonneur semblait déjà suffisamment difficile à vaincre, alors plusieurs ?

Face à ce constat, et maintenant que la situation interne du Sang Pur avait été déblayée par l'assassinat, Epsilon fit en sorte de préparer rapidement une date pour relancer l'alliance qui les unissaient.

Cette entreprise fut ralentie en partie par le sabotage de Demethur Magorn, qu'on suspectait être la personne à l'origine du paquet anonyme mais qui, toujours lié à Walter Langley par le biais d'un moyen de pression, assassina plusieurs gardes d'Epsilon et contamina les réserves de nourriture. Il tenta de dérober le coffret qui avait été récupéré sur l'Île de la Lune Sanguine, secondé par Louisa Wheeler, alors utilisée comme pion infiltré au sein d'Epsilon par les Spectres depuis sa captivité et son sauvetage sur l'Île de la Lune Sanguine.

Epsilon conclut néanmoins son alliance avec le Sang Pur et les Renégats face à la Moisson des Âmes, et les jours du, ou des Moissonneurs semblaient comptés. Les membres de la Confrérie avaient effectivement réussis, à l'aide des recherches d'Epsilon, à former des groupes de bataille pour répondre aux tentatives de désacralisation des cimetières dans la région du nord d'Arathi, et des terres de l'ancienne Lordaeron.

Ces groupes, composés d'un mage du Cercle, de deux prêtres et d'une demi-douzaine de croisés, parvinrent à utiliser les recherches pour, si ce n'est le vaincre, faire fuir le Moissonneur et Visenya à plusieurs reprises. Leur taux de réussite n'était cependant pas si haut, car près de huit groupes sur vingt avaient été décimés, et 3 groupes avaient du fuir pour éviter un sort funeste. Les résultats étaient néanmoins là, et une contre-attaque semblait possible.

Néanmoins, le dernier groupe membre de l'alliance Tripartite, les Renégats, ne donnaient plus de signe de vie depuis quelques temps à leurs ex-commanditaires du Sang Pur.

 Première Victoire

Alors qu'Epsilon suivait la trace des Renégats, les menant en Alterac, ils tombèrent sur un fort abandonné, et sur XV, une quel'dorei membre de l'organisation de roublards qui avait visiblement été elle-aussi envoyée pour rechercher des indices sur ce qui avait pu se produire. Le fort était vide, mais le groupe trouva des signes de lutte et un enregistrement caché par Khorghal, numéro IV de l'organisation, indiquant qu'ils avaient été assiégés lors d'une tempête de neige par les Spectres. Suite à cela, le groupe fut lui-même victime d'une embuscade menée par la Salamandre et Arachnéa, ayant attaqué le bâtiment par le toit.

Une fois les deux opposantes vaincues, alors que les renforts du Sang Pur préparés à la lisière des montagnes arrivaient, le Moissonneur fut dépêché sur place pour contenir l'armée. Néanmoins, les efforts conjugués d'Epsilon et de mages et prêtres du Sang Pur parvinrent, en utilisant le protocole de combat mis au point à l'aide des recherches d'Epsilon, à vaincre la créature, en bombardant sa surface de Lumière, bannissant sa protection d'Ombre, avant d'exorciser les âmes qui formaient sa source d'énergie.

A la fin du combat, il ne restait plus au sol qu'une petite sphère semblable à du verre liquide et luminescent, qui contenait visiblement un condensé d'âme. Elle fut récupérée par Kasimir, qui tenta de la briser dans un premier temps, puis décida finalement de la conserver.

 Le Ravin de Deuillevent

Kasimir, ayant entraperçu des bribes de l'histoire de l'âme qui était contenue dans le Moissonneur, n'en dit mot, et incorpora l'âme dans son épée pour la renforcer. Quelque temps plus tard, cependant, alors qu'Epsilon préparait une attaque sur une base cruciale des Spectres dans le Défilé de Deuillevent, dans l'optique d'amorcer le combat final, le détecteur de spectres fournit par la Confrérie du Sang Pur, signala l'arrivée de plusieurs Moissonneurs fondant sur la Tour de Morteveille. Les sécurités de la tour furent enclenchées, et tout le monde quitta la tour in extremis. La plupart, dirigés par les officiers, commença à fuir dans l'espoir de semer les opposants, et Yuan Devidicus fit demi-tour à mi-chemin pour aller prévenir l'Académie Zak'Jin, stationnée non loin, de la menace.

Confus, le groupe se dirigea d'abord vers le Nord, dans l'espoir de renouer avec les autorités locales, pensant que les Spectres continueraient d'éviter d'impliquer l'Alliance autant que possible dans l'histoire, puis, sous l'impulsion de Tristam, une part d'entre eux tenta de se rendre à Deuillevent, espérant frapper en vitesse la base des spectres pour contre-attaquer. Alors qu'une part restait en arrière à Sombre-Comté pour informer la population et défendre l'endroit, un autre groupe fut pris en embuscade dans le ravin menant au défilé, par la Muse, Visenya.

Visiblement devenue complètement démente, elle semblait plus puissante que jamais, et mis en échec le groupe sans difficulté. Elle semblait obnubilée par le fait de récupérer ce qu'Epsilon avait "volé" et ce n'est que lorsque Kasimir arriva sur les lieux qu'ils comprirent de quoi il s'agissait. Le combat fut d'une rare violence et plusieurs moissonneurs firent de lourds dégâts dans les rangs d'Epsilon. Visenya, pendant la mêlée, parvint à récupérer l'épée de Kasimir. A la fin du combat, qui impliqua en tout pas moins de quatre moissonneurs, Epsilon était à terre, et Lumbria Dasvinda fut capturée et ramenée à ce qu'on supposa être Gjalerbron par le biais d'un portail. Visenya et une partie des Moissonneurs se replièrent, alors que le Sang Pur débarqua pour engager les deux derniers, restés sur place pour achever les survivants.

On supposa que le jeune Arvian Fier-Rôdeur trouva la mort lors de cet affrontement, écrasé par un Moissonneur. Ses restes furent néanmoins en trop mauvais état pour permettre une identification formelle.

 Pendant la bataille finale de Gjalerbron

Zacharias Swayne

Lors du combat opposant un groupe d'assaut d'Epsilon à Visenya, cette dernière fut accompagnée par un revenant mort-vivant en armure, un corps humain plutôt bien conservé. Les deux coopérèrent de manière particulièrement ordonnée et donnèrent du fil à retordre au groupe, lui maniant l'escrime avec dextérité et force, tandis qu'elle bombardait le groupe de sortilèges d'ombre. Le Murmure d'Hir'eek permit de prendre l'ascendant sur le duo, et il fut finalement vaincu.

Walter Langley révéla alors la supercherie et récupéra la corps de Visenya qui était arrivée, comme toutes les autres expériences, à "maturation". Le corps inanimé de l'homme demeura là, son esprit semblant l'avoir quitté à nouveau.

Dans le cadre de la bataille de Gjalerbron, plusieurs autres Moissonneurs furent combattus par les forces de l'alliance tripartite, appuyée par le soutien aérien de l'Alliance. Ils n'étaient en fin de compte pas si nombreux que ça d'actifs, et furent vaincus.

Mais dans les sous-sols de la forteresse maudite aux nombreux couloirs, une immense salle contenant des dizaines de Moissonneurs encore inactifs, disposés en rangs, fut localisée...

Elle fut finalement dynamitée par les Renégats, sur ordre du Sang Pur, car jugée trop dangereuse, si jamais quelqu'un venait à l'avenir à en activer les sinistres créations.

 La véritable histoire

Après la victoire à Gjalerbron, des documents furent retrouvés qui firent enfin la lumière sur l'histoire du Moissonneur.

Originellement nommé Zacharias Swayne, il s'agissait d'un chevalier de la nation d'Arathi, défenseur de la ville de Stromgarde, et fiancé de l'expérience Visenya, cette dernière étant également à l'époque une citoyenne de Stromgarde.

Vaincu sur le champ de bataille, dans une embuscade opposant les Stromgardiens aux Trolls Fânécorce, le jour-même où il devait célébrer ses noces, il fut ramené, son corps étonnamment bien conservé, ayant visiblement été atteint par une lame empoisonnée par un féticheur. Sa fiancée fut brisée par l'événement, et finit par quitter la ville, se laissant mourir, lorsqu'elle fut trouvée par Walter Langley. Celui-ci lui affirma pouvoir ramener son fiancé d'entre les morts, si elle acceptait de se soumettre à quelques expérimentations.

C'est ainsi qu'elle devint aveugle, pour pouvoir devenir le conduit de l'essence du Loa Hir'eek, et que Zacharias Swayne, fut, effectivement, ramené d'entre les morts, sous une couche de métal de d'ombre. Le Moissonneur était né, et il quitta rarement les côtés de Visenya, même sous cette condition.

 L'Écho des morts

L'histoire aurait put s'arrêter là, mais pris un tournant inattendu, lorsqu'Écho, une membre renégate de l'Asmora qui avait joint ses forces avec Epsilon et possédait un lien très particulier avec les esprits, signala qu'Aurlan Devidicus, qui était mort il y a quelques semaines, n'avait semble-t-il pas rejoint le monde des esprits, et qu'elle était en communication avec sa femme Elena, décédée il y a longtemps.

Aurlan était, pour ainsi dire, "disparu", et son cas n'était peut-être pas isolé, car dans le monde des esprits, domaine des Gardiennes des Âmes et autres puissants esprits, fortement affecté par la Moisson des Âmes, des esprits continuaient de disparaître, périodiquement. Le responsable semblait être l'esprit du Troll que tous surnommaient le "Prophète", qui avait vu sa forme physique se faire détruire dans le cadre de la bataille de Gjalerbron, mais qui était toujours bien actif dans le monde des morts.

Écho fit alors une proposition à Epsilon : Faire appels aux esprits, aux morts qui leur répondraient. Famille décédée, amis... ceux qui reconnaîtraient leur voix, et qui se trouvaient actuellement dans le monde des esprits. Eux pourraient, en effet, enquêter là où les vivants ne pouvaient mettre les pieds très longtemps. Thescita donna de son énergie spirituelle à Écho pour permettre le rituel, et l'appel fut lancé par plusieurs membre de la milice, dont entre autres Jack, Azdan et Lys.

 Post-Mortem

Ainsi, dans le monde des esprits, et plus précisément dans la version sépulcrale de Gjalerbron, les défunts se retrouvèrent, guidés par Écho. Fringol Pourpreglace, Elena Devidicus, Krovan Fier-Rôdeur et un homme inconnu, se faisant appeler le Chevalier Obsidien. Ils furent rejoints dans un premier temps par Louvin Noirambre, dont la présence souleva la méfiance du groupe, n'ayant pas de lien avec ceux qui avaient formulé l'appel.

Ils se mirent néanmoins en route, après avoir défini la raison de leur venue ici. L'esprit d'Aurlan, en effet, semblait être passé par là, possiblement en quête de l'une des âmes volées à l'époque par les Spectres. L'endroit semblait avoir causé tellement de morts violentes qu'il était empli d'esprits, tantôt torturés, tantôt, comme quelques Renégats, semblant n'avoir même pas conscience d'être décédés.

Toutes les âmes étaient néanmoins groupées dans le gros de l'extérieur de la forteresse, en bas des escaliers menant à la version sépulcrale du "Sanctum" de Walter Langley. Celui-ci s'avéra rapidement être protégé par nul autre que l'esprit de Zacharias Swayne.

L'ancien Moissonneur, effectivement, était toujours lié à l'endroit par les restes du sort qui en avait fait le Moissonneur, sort qui semblait avoir été récemment amplifié par une puissante énergie. Il fut combattu et finalement vaincu par les autres esprits, qui parvinrent à briser les chaînes qui le reliaient à une version spectrale de l'armure du Moissonneur, lévitant au-dessus de lui, représentant le sort qui le liait à l'endroit.

Une fois brisé et vaincu, Zacharias Swayne retrouva ses esprits, et raconta au groupe ce qui lui était arrivé, et le fait qu'alors qu'il pensait, dans la mort, retrouver sa fiancée, celle-ci ne l'y attendait pas. Il accepta d'aider le groupe à accomplir sa tâche, et les aida par la suite à traverser le sanctum où rôdait l'âme déchue et démente de Walter Langley, déchirée par la trahison, et à se rendre jusqu'au domaine spirituel du Prophète.

Par la suite, une fois qu'il leur rendit l'appareil, il conclut un pacte avec Écho, et accepta de devenir l'un de ses gardiens, si elle l'aidait à retrouver la trace de Visenya.

Anecdotes

Thème :

Audiomachine - Black Cauldron

Audiomachine - Black Cauldron

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.