FANDOM



Lys, née le 17 avril de l'an 11 à Coupeterre, est une aventurière d'Epsilon rattachée au culte de la Sainte Lumière.

Benjamine de la fratrie Pourpreglace, beaucoup considèrent qu'elle se démarque nettement de ses frères aînés, notamment par sa foi et sa bienveillance.

Exploratrice confirmée, cette archère talentueuse et indépendante voyagea très jeune en solitaire durant plusieurs années, avant de trouver la Lumière et de renouer avec la société. Depuis quatre ans installée dans le paisible village de Comté-du-Lac, dont elle fait désormais partie des notables, Lys sert d'émissaire à la l'Eglise de la Lumière et est une membre de longue date de l'armée Epsilon.


Apparence

A venir.

Traits de personnalité

D'un naturel solitaire et rêveur, Lys est une jeune femme d'une grande douceur, à l'écoute de ses prochains malgré un manque d'aisance sociale. Elle offre souvent un visage candide à ses amis, et résolu et indomptable face à l'adversité. Réfléchie et volontaire, il s'agit d'une personne pieuse et autonome, qui témoigne souvent d'une grande noblesse d'âme et d'un esprit critique plutôt aiguisé, capable de s'imposer avec courage et conviction lorsque sa voix doit se faire entendre.

En combat, elle affiche généralement un air grave et affecté et n'est pas encline à ironiser. Il lui arrive souvent de marmonner des prières avant d'attaquer. 

   

Famille & Compagnons animaux

Parents et fratrie

Père : Grimbald Pourpreglace de Coupeterre, baron arathi et paladin de la Main d'Argent. Tué en combat singulier par Unthoïz Pourpreglace, lors de la Troisième Guerre.

Mère : Elena Pourpreglace née d'Âprefange, baronne de Coupeterre, issue d'une famille de la noblesse d'épée de Kul Tiras. Morte en lui donnant naissance.

Frères : Unthoïz Pourpreglace, non-mort, héritier déchu et officier des Ombres de l'armée privée Epsilon (38 ans). Nerevar Pourpreglace de Coupeterre, baron en titre et officier du SI:7 (32 ans).


Famille patrilatérale

La lignée des Pourpreglace descend de la plus ancienne noblesse humaine de l'empire d'Arathor, les plus vieux écrits faisant mention des barons de Coupeterre, leur fief, remontant aux temps du roi Thoradin lui-même. Leur île, composée essentiellement d'une grande falaise creusée et aménagée, se dresse au large de la côte Sud-Ouest des terres arathies, plus proche des actuels Contreforts de Hautebrande et à l'Est de Gilnéas. Depuis une quinzaine d'années, les terres sont sous l'emprise d'une étrange malédiction apparemment liée à l'Ombre, malédiction que le nouveau baron s'est fait un devoir de lever.

Ancêtre lointain : Fringol Pourpreglace, maître-enchanteur, chercheur et écrivain. Il évolua 850 ans avant notre ère et s'avère être l'un des seuls arcanistes Pourpreglace à être passé à la postérité. Ses ouvrages assez visionnaires portant sur la magie temporelle, ou d'autres traitant des arcanes sombres sont encore consultés dans certaines tours de mages. Son esprit aida récemment Écho à lutter contre les plans du Prophète Kh'Zar'Vol dans le monde des morts.

Cousin (?) : Garrett Pourpreglace, jeune guerrier qui aida Epsilon lors d'événements précédant la Transcendance de Walter Langley. Identité à confirmer.

Famille matrilatérale

Il existe peu de données précises au sujet de cette famille noble tirassienne, dont le nom, d' "Âprefange", semble n'avoir aucun lien avec la région du même nom sur les terres de Kalimdor. Ils auraient été anoblis pour prouesses militaires assez tardivement, et la mère de Lys n'a gardé que peu de contacts avec eux après s'être installée sur Coupeterre.

Familiers et montures

Armand : L’éternel compagnon goupil de la jeune fille est un renard jeune adulte au poil roux assez criard. Natif de la région du Loch Modan, il doit son nom à consonance précieuse à son regard qui peut sembler un brin malicieux, et à son port altier, la bête se déplaçant souvent avec le museau bien relevé, ce qui évoqua à Lys la démarche de certains nobles. Apprivoisé depuis l'enfance, il est doté d'un bon instinct, ce qui lui permet d'épauler sa maîtresse au combat. De faible stature, comparé aux habituels limiers entraînés à la chasse, il mise davantage sur sa rapidité que sur la puissance de ses attaques.

Fendryl : Hippogriffe darnassien à robe verte et orangée. Il fut offert à Lys par la ville de Darnassus lorsqu'elle était en mission diplomatique pour l'Eglise auprès du Temple kaldorei. Entraîné aux longs voyages, il est endurant, et reste attentif au son de l'appeau qui signifie un appel de sa maîtresse.

Fargoth : L'ancien familier de Lys est un renard cendré, qu'elle délivra du braconnage quelque part en Kalimdor. Plus bestial qu'Armand, et moins joueur, c'est lui qui motiva l'aventurière à entreprendre un voyage vers le Berceau-de-l'Hiver, où elle rencontra Epsilon. En se renseignant sur son espèce, apparemment peu commune, Lys pensait qu'il pouvait être originaire de cette région enneigée. Elle lui a désormais rendu sa liberté, et il vit au Berceau en compagnie de sa femelle et de ses petits.

Formations & Compétences

À venir.


Équipement

Arc kaldorei : L'arc fétiche de Lys est un arc court en bois pâle, fait à partir d'un If des forêts de Féralas. Au niveau de la poignée, sont dessinés à l'encre noire des volutes typiques de la calligraphie kaldorei. Cette arme lui fut offerte au cours d'un de ses voyages par un groupe de druides de la Serre à qui elle était venue en aide.

Carquois de Theramore : Son carquois, fin et en cuir brun renforcé, peut contenir jusqu'à une trentaine de flèches. Lys y a ajouté quelques poches supplémentaires de manière à pouvoir y ranger une fusée de détresse et un unique bâton de dynamite, ainsi qu'un petit harpon. Sur son côté visible, le conteneur est orné d'un symbole représentant un navire à voiles blanches, qui évoque la cité de Theramore.

Vieux fusil perfectionné : Le fusil de Lys est un véritable patchwork. Il s'agit à l'origine d'un vieux tromblon de chasse ayant appartenu à son père, qu'elle s'est appliquée à démonter et à remonter afin de le perfectionner, au fil des années et des avancées technologiques de l'Alliance. Il est aujourd'hui composé, notamment, de deux longs canons, permettant des tirs lointains, accompagnés d'un viseur précis de type "longue-vue" à la base de l'arme. La crosse, en bois ouvragé, est de taille raisonnable, et le mécanisme est doté d'un barillet qui permet le roulement entre les deux canons. Une longue baïonnette en acier a été fixée sur la partie inférieure du corps du fusil. Lys songe à doter la gâchette de son arme d'un cristal draénique.

Coutelas : En combat rapproché, que la rôdeuse évite autant que possible, Lys compte sur ses quelques compétences d'escrime. Elle garde donc à la ceinture un coutelas à lame fine, assez basique.

Bolas : Héritage de ses années de traque, Lys porte également à son carquois une paire de bolas reliées par une lanière de cuir souple. Cet outil, notamment utilisé pour la chasse aux volatiles, peut aussi se révéler particulièrement utile pour entraver des ennemis humanoïdes.

Histoire

À venir.


Au sein d'Epsilon

C'est pendant la marche d'Epsilon vers les Terres du Feu, lors des guerres crépusculaires, que Lys croisa la route des mercenaires. Occupant alors entre deux voyages le statut étrange de garde du Tunnel des Grumegueules, la jeune fille se lia à la troupe en l'aidant à obtenir l'accès au chemin du Berceau-de-l'Hiver. Lys rejoignit les Lumières et resta au sein d'Epsilon pendant un peu plus de trois ans, jusqu'à ce que, au cours de l'an 36, elle décida de quitter momentanément l'ordre pour se consacrer à une mission diplomatique que lui avait confiée l'Eglise.

En plus de la campagne d'Hyjal, ses principaux faits d'armes avec les mercenaires furent la lutte contre Xenoror, sa participation à l'escouade réduite envoyée en Pandarie en parallèle à l'offensive sur Orgrimmar pour retrouver les artefacts de l'Angélus, ainsi que le combat contre Walter Langley et ses expériences, sur le continent puis lors de la bataille de Gjalerbron.

Durant sa brève absence des rangs de l'armée, malgré le peu de liens solides qu'elle aurait pu tisser au sein des mercenaires, Lys s'est montrée toujours courtoise et volontaire à aider ses alliés si nécessaires.

Désormais réintégrée à son grade de Murmebrume, les principaux fronts sur lesquels elle a travaillé cette année furent la guerre contre l'ordre Asmora, lors de laquelle elle porta notamment un coup décisif au Seigneur du Crépuscule Thaddeus, et les intrigues plus récentes autour de la famille Dessym, qui débutèrent officiellement lorsque Lys fut l'objet d'une embuscade menée par Dann et Vaum Dessym. Dernièrement, elle a fait partie de l'enquête qui participa à dévouvrir les prémices du retour des Adorateurs du Chaos.

Au début de l'invasion de la Légion ardente, Lys fut occupée à aider à sécuriser le village de Comté-du-Lac et suivit les directives de l'Eglise de la Lumière dans diverses missions humanitaires sur l'ensemble du territoire du royaume de Hurlevent. Elle a aujourd'hui investi le nouveau quartier général d'Epsilon, prête à reprendre du service chez les mercenaires.

Anecdotes

- Lys fut surnommée "Elysa" durant une période, nom qu'elle donna en signe de rupture avec sa famille lors de ses voyages.

- Son sentiment dominant à l'égard de son grand frère Unthoïz est la peur.

- Sa vie amoureuse est assez catastrophique depuis que vous la connaissez.

- Elle a de bonnes notions de langue druidique et quelques bases en Thalassien et en Darnassien.

- Politiquement, elle s'est montrée sympathisante de la cause de la Force du Peuple, mais semble avoir perdu espoir.

Thème musical

The Kinks - Days02:50

The Kinks - Days

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.