FANDOM


J'ai des dents. J'aime le froid. Dent-Froide. C'est mon nom. Logique. - Dent-Froide, questionné sur son appellation.


Apparence

Dent-Froide est un worgen, mort il y a plusieurs années et ranimé par une Liche au service du Fléau. Son apparence canine, pouvant souvent causer un malaise certain aux personnes présentes, n'est donc pas améliorée par l'état de décomposition dans lequel il se trouve.

Son profil est maigre, seules quelques touffes de poils subsistant encore sur son corps. Des morceaux entier de chair et de peau ont visiblement été retirés, et seul ses crocs et ses griffes ne semblent avoir connus la torture.

Les traits émaciés de son visage laissent la peau pendante par endroits, ses oreilles sont abimés et ses yeux, luisant d'un bleu surnaturel, semblent avoir été malmenés, comme en témoignent des cicatrices autour de ses orbites.

Silencieux lorsqu'il ne participe pas aux conversations, il se fera plus aisément remarquer par la légère aura de froid qu'il semble dégager inconsciemment, et par son odeur, mêlant cadavre et animal, rebutant généralement les personnes ayant le malheur de respirer près de lui ou d'avoir un odorat fin.

Equipement

Il porte une armure de Chevalier de la Mort du Fléau, ayant visiblement vécue, ainsi qu'une lame runique. Il n'a d'autre possession que sa bourse, généralement très légère, et range les divers objets qu'on lui donne quelque part sous son armure, au niveau du torse.

Personnalité

Dent-Froide est assez loquace, lorsque ses capacités limitées lui permettent de comprendre un sujet. Dans le cas contraire il a tendance à se murer dans le silence en attendant de pouvoir raccrocher à la conversation. Il n'est pas antipathique, mais peut se montrer irrationnellement méfiant face à certaines personnes.

Bien que la mort lui est prit ses souvenirs et une bonne partie de sa capacité à réfléchir, il possède une bonne mémoire et se montre protecteur de ceux qu'il considère comme ses amis. Il s'attache rapidement et sait se montrer rancunier.

Cependant, il est également enclin à des excès de violence, n'hésitant pas à asseoir sa domination sur autrui par les menaces ou les coups. Les combats, les migraines passagères causées par une grande agitation autour de lui ou les pics de douleur intenses peuvent être les déclencheurs de pareils débordements. De la même manière, il tire un très grand plaisir de la torture.

Histoire

Forêt des Pins-Argentés

Né à Bois-Du-Bûcher, au Nord de Gilnéas, le jeune homme est élevé dans la famille d'un menuisier. La paix et la tranquillité des lieux n'est que toute relative, après les ravages du Fléau sur le Royaume de Loarderon et Dalaran au Nord, mais il mène une adolescence libre de bons nombres des soucis qui secouent le monde.

L'arrivée des Worgens change cependant la donne et la ville de Bois-du-Bûcher souffre énormément. A ses 16 ans, il disparaît dans les bois et ne sera plus jamais revu.

Mordu dans des circonstances inconnues, le jeune loup se fera une petite place dans le Donjon d'Ombrecroc, ou il vivra de chasse et d'instincts pendant quelques temps avant que les Reprouvés ne rasent l'endroit. Il survit avec les restes de la meute pendant plusieurs années, n'ayant plus d'autre choix que d'attaquer les villages environnants, le gibier se faisant rare.

C'est au retour du Fléau, à l'Eveil du Roi Liche qu'il est enlevé et emmené en Norfendre, par les Princes venus prélever l'esprit d'Arugal. Les derniers worgens hantant encore les halls du donjons sont emmenés avec lui, ainsi que les cadavres ayant été miraculeusement épargnés par le temps et l'appétit vorace des survivants.

Norfendre

Offert en cadeau à une Liche, lui et ses comparses ne sont pas du goût de ce nouveau maître qui considère ces worgens, affaiblis et sauvages, comme une injure. Il entreprend cependant d'en faire des Chevaliers de la Mort, et transforme les cadavres en goules. Cependant, un jeune worgen refuse le cadeau de puissance qui lui est fait et ne cède pas à la torture qu'on lui impose (isolation, privation de nourriture, de sommeil et d'eau). La Liche saisit alors l'occasion de se distraire et torture l'impertinent durant plusieurs jours, même lorsque celui-ci implore pardon, avant de le tuer.

Ceci fait, il le réanime et fait de lui un Chevalier de la Mort, mais profite pendant encore un temps de la nouvelle condition de sa victime, se permettant des libertés nouvelles dans sa torture : ablations, noyades, brûlures et bien d'autres. Le worgen perdit la vie à plusieurs reprises et fut ranimé à chaque fois, avant d'être libéré..

D'abord rendu fou par la torture, le worgen n'était à présent plus qu'une coquille privée de sa raison, et de la reconnaissance de ses pairs. Il ne se formalisa même pas du fait d'être le bas de la hhiérarchiede la nouvelle meute formée par la Liche et évite ses anciens frères. Le nom qu'il retiendra, car seul donné par la Liche quand celle-ci lui adresse la parole est "Chien".

Il reste en Norfendre et participe à de nombreuses missions pour le compte du Fléau, avant un jour où il est envoyé seul dans la Désolation des Dragons, recevant l'ordre de trouver une grotte où il doit attendre d'autres instructions. Une fois sur place, il attend, mais son maître est trop occupé pour penser à lui, mourant quelques jours plus tard. Cependant, "Chien" est incapable d'agir de son propre chef, craignant de désobéir à un ordre direct et attend, pendant de longues années, un ordre ou la mort.

Au sein d'Epsilon

Ce n'est pas la mort qui viendra au Worgen, mais Tharegor et Myra Rysur. Apitoyés par l'état de la créature, ils l'emmenèrent avec eux, pour au moins un temps. Le Worgen se révéla cependant être collant et finit par les accompagner jusqu'à la Tour de Morteveille. Il parle à quelques membres de l'ordre et propose ses services à Jack Campillo, essayant de trouver un but à son existence.

Après quelques jours, et avec l'assistance de Naethelas Aubelame il parvient à remplir, plus ou moins, la fiche de renseignement nécessaire et intègre l'Armée Epsilon, dans la Section Ombre, sous l'injonction de l'elfe. Il lui faudra encore quelques semaines et l'assistance de quelques membres pour parvenir à trouver un nom, qu'il choisira : Dent-Froide.

Il participe depuis aux combats de l'organisation, notamment contre l'Asmora et la famille Dessym. En dehors des missions, il patrouille autour de Morteveille et chasse les rats ou autres animaux encombrants pour les fermiers de la Forêt d'Elwynn. Les quelques pièces de cuivre qu'il gagne ainsi, de même que les gibiers qu'il attrape parfois, sont dépensés en savons et autres parfums, pour alléger son odeur dérangeante pour ses camarades.

Il fait également profiter à l'Armée Epsilon de son expérience pour la torture.

Mais avec le gain, faible et fragile, d'une personnalité propre, Dent-Froide souhaite en savoir plus sur son passé, notamment ses origines. Il se rend donc en Norfendre, aidé de plusieurs équipiers. Ils capturent alors Largos, la Lieutenant de son ancien maître, et une Draenei Chevalière. La ramenant à Morteveille, le worgen apprend qu'il est originaire, en partie, du Donjon d'Ombrecroc.

Cependant, il garde la prisonnière en vie pour la torturer, par vengeance. La découverte de cette activité révolte certains des membres de l'organisation qui l'empêchent de continuer. Le Commandant Campillo laissera cependant à Dent-Froide le droit d'achever immédiatement la torturée, lui interdisant, par contre, de prendre son âme.

Cet incident laissera des marques, abaissant l'opinion de beaucoup sur le worgen, et faisant passer sa relation avec Killian Reinwald d'une simple incompréhension à une haine profonde.

Compétences

Combat à l'épée runique - L'espadon runique de Dent-Froide mesure plus d'un mètre et demi et est d'une masse colossale, ne pouvant être maniée par un mortel normal. Il apprit à s'en servir en Norfendre, avec d'autres Chevaliers de la Mort, lui permettant de porter des attaques dévastatrices, mais lentes.

Attaques sauvages (crocs et griffes) - Lorsque dans un environnement assez large pour lui permettre de courir à quatre pattes, Dent-Froide se replie sur ses instincts primaires et préfère mordre ou lacérer, visant généralement les jambes de ses adversaires avant de leur sauter dessus pour les maîtriser ou les achever.

Contrôle du givre - De par sa condition de Chevalier, il possède la capacité de manier le givre, bien que la chose lui semble bien étrangère, vu le degré de concentration qu'il semble requérir à chaque fois qu'il essaye d'imposer sa volonté au Froid.

Torture - Bien qu'il ne l'ai que peu pratiquée durant ses années au service du Fléau, il ne manque ni d'inventivité, ni de cruauté. Un de ses plus grands plaisirs est de remettre au goût du jour les supplices qu'il a enduré.

Thèmes musicaux

Metro 2033 -OST- -25 - The Hole03:51

Metro 2033 -OST- -25 - The Hole

Halo 3- ODST -Music- - Neon Night05:19

Halo 3- ODST -Music- - Neon Night

Anecdotes

  • C'est par les multiples réanimations subies, ainsi qu'à cause de la torture ; une seringue remplie d'eau glissée dans sa boite cranienne, que Dent-Froide a perdu la grande partie de ses fonctions cognitives.
  • L'aura de froid qu'il dégage semble gagner en intensité lors des périodes d'attente ou quand il s'énerve. Cette intensité décuplée correspond visiblement avec une baisse de son intelligence.
  • Conséquence de sa torture, Dent-Froide ne possède pas de cœur fonctionnel, d'intestins ou d'organes sexuels.
  • Apprécie le lait sucré.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.